Hello everybody !

me revoilà pour vous narrer une autre sortie nature et sport, et ce non loin du centre de Montréal. Dimanche dernier, nous avons une nouvelle fois profité du merveilleux beau temps pour nous échapper de la ville et mettre notre nez dans l'eau, l'herbe, les arbres et les fleurs! Direction le Parc des îles de Boucherville. Et comme on ne fait pas les choses à moitié, on n'y va pas pour parcourir un petit sentier pédestre: on prend les vélos, le pique-nique et les maillots pour une journée d'aventure !

Les îles de Boucherville, c'est quoi? Et c'est où? Réponse: c'est 5 petites îles qui forment un parc national, à quelques kilomètres de Montréal, au beau milieu du Saint-Laurent. Illustration ci-dessous:

Pour s'y rendre, c'est toute une expédition, surtout quand on n'a pas de voiture. De chez nous, il y avait 12 km à parcourir pour rejoindre le quai d'où part chaque heure un bac qui dépose piétons et cyclistes sur l'île la plus au sud du parc (j'avoue que pour nous y rendre, on a mis les vélos dans le métro, hi hi ).

DSC04548ok  DSC04603ok

15 petites minutes de traversée sur le St Laurent et nous voici, fièrement à cheval sur nos montures, prêts à en découdre avec ce parc où nous attendent une vingtaine de kms de pistes cyclables, un parcours de 8 km en kayak et on l'espère une belle faune sauvage.

Alors niveau nature, on a été servis: le parc est vraiment plein de charme, la végétation sauvage et prolifique fait se sentir loin, très loin de la ville.

DSC04552ok  DSC04590ok

DSC04566ok  DSC04567ok

DSC04576ok  DSC04560ok

Les pistes cyclables sont très agréables à parcourir.

DSC04554ok  DSC04555ok

 Il y a même le charme d'un petit bac à filin pour passer d'une île à l'autre. On prend le temps de vivre, ça fait du bien.

 DSC04563ok   DSC04579okk

Niveau faune, le bilan est mitigé: bien que le parc soit apparemment truffé de cerfs de Virginie, nous n'en avons pas aperçu un seul. Mais nous avons vu une grenouille, un petit bout de loutre (ses petites pattes et son dos quand elle a plongé), un énorme barrage de castor, un campagnol ou une musaraigne (on n'est pas sûrs, elle est passée vite!), des cormorans, un grand héron, des canards chipeau, des libéllules géantes, une marmotte... et une coccinelle, qui s'est invitée comme passagère grisée de vitesse lors de notre balade à vélo !

 DSC04578ok  DSC04597ok

La partie la plus rock'n roll a été notre longue expédition en kayak. Comme je ne suis pas bien forte des bras (pas de surprise pour ceux qui me connaissent bien!!), on a opté pour un kayak double: moi devant pour prendre de belles photos, guider l'embarcation et ramer de temps en temps en cas de besoin ! On avait loué pour une durée de 4 heures: le parcours, avec pause lunch, nous a pris environ 3h30, à vitesse modérée. C'était globalement très sympa, car les sentiers nautiques sont variés et permettent de passer dans des paysages très différents (le passage au coeur des roseaux est assez périlleux, mais superbe!).

  DSC04569ok

DSC04581ok  DSC04589ok

Je dis "globalement" sympa, car je n'ai pas trop aimé la partie sur le Saint-laurent, où il y a plus de courant et où l'eau est très agitée à cause des nombreux bateaux qui empruntent ce couloir nautique pour se rendre au coeur de l'île D'ailleurs, on a été très surpris de découvrir que les chenaux qui séparent les îles sont envahies de bateaux et yachts sur lesquels les jeunes écoutent la musique à fond en buvant un coup et les vieux riches se font bronzer en bonne compagnie. C'est The place to be des m'as-tu-vu, c'est drôle!

 DSC04594ok  DSC04596ok

Au final, c'est une sortie très agréable que je recommande à ceux qui ont envie de changer d'air le temps d'une journée. Il y a de quoi se restaurer en toute tranquilité, car le parc est truffé d'emplacements pique-nique. Et il y aussi deux campings et un terrain de golf!

DSC04573ok  DSC04574ok

Voici le site du parc, si vous voulez en apprendre plus:

Parc national des Îles-de-Boucherville - Parcs Québec - Sépaq

À quelques kilomètres de Montréal, au beau milieu du fleuve Saint-Laurent, 5 petites îles forment le parc national des Îles-de-Boucherville. Ce parc offre des espaces verts, des chenaux grouillants de vie et des sentiers en bordure de l'eau. Marcheurs, cyclistes et canoteurs y viennent pour respirer l'air pur, pour fuir les bruits de la ville.

Bonne lecture, et moi je vous dis à bientôt les p'tits loups !