Hello everybody !

Me revoilà pour une nouvelle expérience hivernale. L'avantage de vivre à Montréal, c'est qu'en hiver, la vie ne s'arrête pas! Même si la ville est très animée en été, elle ne l'est pas moins pendant les frigorifiques mois de janvier et février, car de nombreux événements ont lieu, dont le très attendu Montréal en Lumière (MEL).

P1030668ok

Cette année, il s’est déroulé du 20 février au 02 mars. Ces festivités sont vraiment excellentes, car tous les domaines y sont exploités : l’art contemporain, pendant la nuit blanche; la musique, avec des myriades de concerts, payants en salle ou bien gratuits en extérieur; les activités familiales de plein air, grâce au site de la place des festivals; et enfin la cuisine, mise à l’honneur dans de nombreux restaurants prestigieux.

Bref, pendant cette quinzaine, il y a de quoi être occupé tous les soirs, de s’en donner à cœur joie avec du bon son dans les oreilles et de la bonne bouffe dans l’estomac! (de ce fait, aussi, de quoi bien vider son porte-monnaie!! ) Ce qui est bien, c’est qu’avec autant d’activités proposées, on ne peut bien sûr pas tout faire, et chacun fait sa propre expérience du festival et se fait SON Montréal en lumière. C’est à la fois un peu pareil chaque année et en même temps différent, car chaque expérience est unique .

Pour avoir un aperçu général, je vous invite à visionner cette vidéo officielle, très bien faite, qui résume les temps forts de l’événement :


Moi, mon MEL de cette année a été calme, pour une raison majeure: le froid ! J’y suis allée deux fois, les soirs de redoux. Sinon, je n’ai pas eu le courage d’affronter les températures extérieures. Au point même qu’on a annulé la sortie qu’on avait prévue le vendredi 28: on voulait aller se trémousser sur la piste du concert d'un DJ à 21h, mais le vent glacial et le ressenti de -20°  ont eu raison de nous. Tant pis pour la boite géante ... Vous le voyez, même les colonnes morris mettent un bonnet, tellement il fait froid!

P1030700ok

J’ai quand même passé un excellent moment lors de mes sorties: on est allé au concert de l’artiste québécois que j’affectionne beaucoup, Xavier Caféine, dont voici un petit extrait :

P1030694ok

On a fait notre petit tour sur la place des festivals, admirant la grande roue, la glissade, les projections de visages, le jeu de coordination corporelle ou bien encore les affamés qui font griller leurs saucisses et les frigorifiés qui se réchauffent au coin du feu :

P1030663ok    P1030669ok

P1030666ok    P1030678ok

P1030673ok   P1030686ok

P1030684ok   P1030690ok

P1030689ok

Pour en apprendre encore plus sur MEL, je vous invite à vous rendre sur le site officiel ici, où vous trouverez une autre belle vidéo, intitulée 15 ans de Mtl en lumières, ainsi que la programmation générale.

Le soir de la Nuit Blanche, le 01 mars, je travaillais: j’étais, comme en 2012, bénévole pour le lancement du festival Art Souterrain, en tant que médiatrice culturelle auprès d’une artiste et son œuvre (festival d’art dont je vais vous parler dans un prochain article). Comme j’ai été libérée de mes fonctions à 1h au lieu de 3h, j’en ai profité pour faire un tour en ville et m’imprégner de l’atmosphère de cette nuit blanche, durant laquelle tout est ouvert: les nightclubs, les bâtiments publics, les églises comme les galeries d’Art. On a vu une exposition sur la vie de Jaques Mesrine, une chorale dans l’église unie St James, quelques shows en costumes dans la rue, et des projections lumineuses (en plus de quelques énergumènes alcoolisés plus ou moins drôles!!) :

    P1030748ok    P1030747ok

Alors voilà, le message est passé à ceux d’entre vous qui hésitent à venir à Montréal en hiver : vous avez vu que même si on ne sort pas faire des activités sportives dans la campagne québécoise, il y a moyen de bien s’éclater au cœur de la ville. Convaincus?

A bientôt les p’tits loups !