Hello everybody!

Me revoici pour un nouveau petit moment à partager avec vous. Comme le disent les québécois, ce sera court, bref et touchant!

A Montréal, dans le domaine musical, il y a un homme très célèbre, Mr Kent Nagano, qui est le chef d'orchestre de l'OSM, l'Orchestre Symphonique de Montréal. Et depuis au moins deux ans, afin de promouvoir la musique classique auprès du grand public, l'OSM se produit lors de concerts gratuits en plein air, et ce fût le cas le 14 août dernier. L'événement a eu lieu sur l'esplanade du Parc Olympique, et vous pouvez trouver le détail de la programmation (et aussi des informations sur l'OSM) sur le lien ici (je vous conseille d'ailleurs de cliquer sur l'onglet découvrez l'OSM - maison symphonique de Montréal, vous y verrez l'intérieur de cette salle de concert sublime que je suis impatiente d'aller voir de mes propres yeux!!)

Vous allez voir que mes photos et mes vidéos sont faites comme si j'étais près de la scène. Et bien ce n'est pas qu'une impression!! J'ai eu la chance, grâce une amie qui travaille chez Sun Life, le sponsor officiel de l'esplanade du Parc Olympique, d'avoir un accès VIP!! Non seulement nous avions une place assise, mais en plus dans un carré réservé juste en face de la scène, disons sur les 10 premières rangées, un truc de dingue, je voyais presque les poils de nez des musiciens!!! Cela a bien sûr rendu le moment encore plus magique, c'est cool d'être VIP (merci Marie, c'est un beau souvenir!)

1

2

3

4

5

Cette soirée, qui selon les organisateurs a établi le record de présence sur l'esplanade avec pas moins de 30 000 spectateurs, a été présenté par le célèbre ténor montréalais Marc Hervieux, dont vous pouvez entendre un extrait dans la vidéo ci-dessous (Torna a Surriento)

Ce concert, placé sous le thème du folklore, a permis de découvrir et redécouvrir de beaux morceaux, et personnellement j'ai été touchée par l'intervention d'un groupe folklorique très célèbre ici, La Bottine Souriante, mené par Yves Lambert. Trois grands classiques québécois ont été réorchestrés pour une interprétation avec l'orchestre symphonique, et je vous en propose un extrait dans cette vidéo, Les corps de métier.


C'était magique, le public a vraiment été transporté, on tapait allègrement dans nos mains, et l'interprétation endiablée des musiciens y était vraiment pour quelque chose pour générer de l'enthousiasme! D'ailleurs, en matière de découverte et d'enthousiasme, je vous propose ici d'aller écouter le morceau L’Ivrogne et le pénitent, qui a été interprété par Yves Lambert et Marc Hervieux. C'était à la fois drôle, émouvant et déclencheur de chair de poule, car la puissance de l'orchestre véhiculait une émotion envahissante (que vous ne ressentirez pas dans cette version traditionnelle du morceau).

Pour finir le spectacle, nous avons eu droit à une version très spéciale de la Rapsody in Blue de Gershwin: une version pour 10 pianos (oui oui, 10!!!) C'était vraiment original (bien qu'un peu trop long à mon goût). En voici un petit extrait pour vous:

Et le clou de la soirée, ce fût ce moment de partage bien émouvant entre les musiciens, les chanteurs et le public, quand nous avons tous chanté ensemble Let it be des Beatles! J'avoue que j'ai poussé la chansonnette, et oui mais ne vous inquiétez pas pour vos oreilles, dans l'extrait qui suit, vous ne m'entendrez pas!!

Franchement, si l'événement se produit à nouveau l'année prochaine, j'y retournerai, car l'émotion que créent 90 musiciens qui interprètent les grands classiques, est tout simplement unique et inégalable... Voilà, c'est fini pour cette page musicale. Je vous retrouverai bientôt, pour un autre article, dans un genre très différent, promis les p'tits loups