Oyez oyez everybody!!

Je vous propose aujourd'hui une plongée dans l'histoire de la Nouvelle France. En effet, cette année 2013 est l'occasion pour les québécois de célébrer le 350ème anniversaire de l'arrivée des premières filles du Roy. Allez, boum, sortez vos crayons et vos cahiers, c'est l'heure du cours d'histoire!

vieux prof

Ces femmes étaient pour certaines des orphelines, ou bien simplement des filles à marier, et à partir du moment où elles avaient entre 16 et 40 ans, et qu'elles étaient des "villageoises n'ayant rien de rebutant à l'extérieur et assez robustes pour résister au climat et à la culture de la terre", elles embarquaient pour une nouvelle vie dans le nouveau monde afin de fonder une famille et faire des enfants, plein d'enfants! A l'époque, la nouvelle France comptait 800 hommes pour 60 femmes à marier: il y avait donc un fort besoin de présence féminine, non?! En 10 ans, ces filles du Roy, sur la volonté de Louis XIV - qui leur fournissait une dot de 50 livres et du linge - débarquèrent de façon régulière, et sauvèrent la colonie: les 36 premières femmes eurent 265 enfants, et les 765 femmes qui suivirent jusqu'en 1673 eurent en moyenne 7 enfants! Elles étaient nombreuses à venir de la région Orléanaise, du Poitou, de Normandie et de la Rochelle. Mais attention, elles n'étaient pas bannies de France: 10% rentrèrent au pays, et une trentaine refusèrent le mariage.

Après un voyage long et pénible, les 36 premières filles du Roy sont arrivées à ViIle-Marie en 1663, qui est aujourd'hui devenue Montréal, et ce sont elles qui étaient à l'honneur samedi dernier. A partir de 1668, ces femmes venaient s'installer à la maison Saint Grabriel, acquise par Marguerite Bourgeois, femme qui a joué un grand rôle dans la vie de la colonie pour l'éducation des enfants, l'intégration des femmes et la santé de la population.

Sur le site suivant, qui récapitule les activités qui ponctuent cette année anniversaire, vous trouverez un lien pour aller voir les noms de ces femmes. Moi, qui viens de Normandie, j'ai trouvé une petite dieppoise, mais qui n'a pas été bien utile car elle n'a pas eu d'enfants!! Grâce à la collaboration exclusive de mon papa qui se trouve outre-atlantique (et que je remercie chaleureusement pour son aide précieuse) voici une image du monument où une plaque a été inaugurée en juin à Dieppe, pour célébrer cette commémoration:

Photo 1

 

Photo 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les festivités de samedi avaient lieu au Vieux Port de Montréal. Les 36 femmes (incarnées par de véritables descendantes des premières filles du Roy, oui oui!) sont arrivées par bateau en début d'après-midi.

P1010769ok

 

P1010745ok

Puis après avoir été accueillies par une haie d'honneur, elles sont allées à la rencontre de leurs prétendants, qui les attendaient à quai.

P1010740ok

P1010741ok

Si j'ai bien compris, la cérémonie a été reconstituée comme autrefois, c'est-à-dire que les jeunes femmes étaient annoncées, et les hommes criaient "c'est la mienne, elle est pour moi" ou bien "moi, j'la veux celle-là", et les couples étaient faits!! Cependant, certains leur faisaient un peu la cour, comme ici ce charmant jeune homme qui joue une sérénade à sa promise!

P1010757ok

 

Pour finir la cérémonie, une bouteille (oui oui, toute petite, en bas de l'image, dans les mains de la petite dame) a été jetée dans le Saint Laurent, afin de laisser une trace de cet anniversaire historique, au gré des courants. Ouvrez les yeux sur les côtes françaises, on ne sait jamais!!

P1010760ok

Et enfin, tous les couples nouvellement formés se sont dirigés vers les calèches qui les attendaient pour les emmener, dans un joyeux et gracieux cortège, à la maison Saint Gabriel où avait lieu un grand bal pour clore les festivités.

P1010778ok

 

P1010779ok

 

P1010784ok

 

Ce fut une belle journée pour une belle commémoration. J'ai beaucoup apprécié de voir les québécois très touchés, heureux et fiers de rendre hommage à leurs ancêtres. Ils étaient nombreux à leur crier "merci mesdames, merci de venir faire votre vie ici", "soyez heureuses". C'était marrant, parce que pendant le défilé, un homme à côté de moi leur disait, lorsqu'elles passaient devant nous, tandis que nous les applaudissions, "soyez heureuses dans votre nouvelle vie", et moi je me suis tournée vers lui pour lui dire "oui, mais il faut surtout qu'elle fasse plein de beaux enfants, non??!!", et après le petit monsieur leur criait "Faites-nous de beaux enfants!", c'était très drôle

P1010767ok

Je vous propose pour finir le lien vers un court reportage de 2 minutes diffusé sur la chaine officielle Radio Canada: cliquez ici (et d'ailleurs, je lance un grand jeu concours, après le "cherchez Charlie", voici le "cherchez Karen", car j'apparais dans un des plans, au milieu de la foule!!!)

Allez, à bientôt les p'tits loups, pour un moment non plus géographique, ni historique, mais artistique (il est bien, mon teaser, hein??!!)