Hello everybody  !

Et si je vous emmenais à nouveau quelque part avec moi! Ça vous dit? Direction The American Dream. Ou plutôt, direction la conquête de l'Ouest! Malgré la présidence de l'ado accroc à Twitter durant laquelle je m'étais promis de ne plus mettre les pieds dans son pays (4 ans, c'est pas si long, y'a quand même plein d'autres endroits magiques à voir sur la planète, non??!!), et bien j'ai craqué, car franchement, on ne va pas se mentir, les USA sont indéniablement un putain de pays magnifique avec des paysages de malade!!!

Pourquoi donc un saut dans l'ouest, me demanderez-vous? Vous savez que j'y suis déjà allée. Mais là, c'était différent. C'était spécial. J'étais avec ma petite maman, je l'emmenais à Las Vegas assister au concert de Céline Dion au Cesar's Palace . Alors bon. Evoquons cet épisode tragique tout de suite, comme ça, se sera fait: et oui, ô rage, ô desespoir! Nous avons joué de malchance. La veille de prendre l'avion, nous avons appris que sa série de concerts des mois de mars et avril était annulée . A partir du 27 mars. Et nous, on y allait le 28 . On était au bord de la dépression, vous savez, le coup de bambou qui vous assomme. La nouvelle qui en soi n'est pas grave, notre vie n'est pas en danger, ni celle de nos proches, mais c'est notre joie qui se trouve mise KO par upperkut, sans l'avoir vu venir. Quand tu te fais une joie de planifier un voyage autour d'un évènement, et que ça tombe à l'eau alors que tu y es déjà. Genre tu vas à Disneyland et une fois sur place tu apprends que le SpaceMoutain est fermé pour rénovation. Ou tu vas à Ikea et une fois sur place tu apprends que la section libre-service du sous-sol est fermée pour inventaire. Ou tu vas au zoo pour voir les lynx et tu apprends une fois sur place que leur enclos est fermé car ils sont en quarantaine vétérinaire. Vous voyez mon point? Toutes ces petites nouvelles qui n'annulent pas la sortie mais en gâchent la saveur, parce que l'apothéose que l'on voulait n'aura pas lieu. Ce n'est pas grave, mais c'est dur à encaisser. Et bien voilà, on en était là. Avec nos nuits d'hôtel à Vegas, cette ville de fous sans intérêt... pour rien !!

Mais bon. La petite maman fatiguée de son décalage horaire et moi nous sommes bien rattrapées et avons passé de magnifiques vacances, car on a mis à profit notre séjour dans l'ouest pour partir à la conquête des canyons. Grand bien m'avait pris d'avoir mis ces sorties à notre programme. Et voilà ce dont je vais vous parler. Perso, j'en ai encore plein les yeux. Et je crois que ma mère aussi! Je lui avais concocté un petit road trip sur 4 jours. D'ailleurs, j'avais dû rater un peu mon calcul sur Google Map, car je ne pensais pas avoir prévu autant de distance à parcourir: au final, on a fait 1600 km. Oops, 1000 miles, sorry! C'est fou!!! Mais dans notre confortable Hyundai Elantra et face à des paysages à couper le souffle tout au long de la route, on n'a rien senti! (même la facture de carburant, on ne l'a pas sentie: vous y croyez, vous, faire 1600 km pour 65$ d'essence??!!)

Pour commencer, on a été au Zion Park. Ok, ce n'est pas un canyon, mais c'est un parc montagneux parmi les plus beaux de l'ouest des USA, avec des reliefs et des roches de malade, et des randonnées incontournables. Alors zou, étape un. Et là, le choc: j'ai été complètement bluffée, je ne m'attendais pas à ça. Vous vous rappelez mon article sur l'Islande, où je vous disais avoir capoté 24/24 sur la beauté des paysages rocheux et volcaniques. Et bien là j'ai retrouvé cette sensation! Mais dans des nuances de couleur différentes: ici, c'est le rouge, l'ocre, le jaune, le orange, le marron et le beige qui nous transportent. Des dégradés chaleureux et voluptueux qui m'ont totalement bouleversée! Je crois que je n'ai jamais autant dit "wow, c'est trop beau"! A chaque virage dans le parc, on déboulait sur une vision encore plus belle que la précédente. La roche est absolument incroyable, sculptée, torturée, nouée, déformée, parfois comme des gâteaux de crêpes géants. Magique!

DSC04028 ok  DSC04070 ok

DSC04119 ok  DSC04116 ok

Ensuite, la deuxième étape était le canyon que je brulais d'impatience de découvrir, pour en avoir entendu parler et vu des photos qui semblaient hallucinantes: Bryce Canyon. Et là, oh la la, ça a été la révélation. L'état de béatitude !! Le paysage où tu t'arrêtes, ta bouche s'ouvre toute seule, tes yeux s'écarquillent, et la seule chose que tu arrives à prononcer malgré ta bouche bée, c'est wow!! C'est un des lieux les plus beaux de la planète que j'aie vu de tous mes voyages. Et j'étais tellement heureuse de partager ça avec ma mère !!

DSC04293 ok  DSC04182 ok

DSC04291 ok  DSC04205 ok

On a fait une belle randonnée de plusieurs km dans le fond du canyon, pour une vision du bas des hoodoos (c'est comme ça que s'appellent les aiguilles rocheuses détachées les unes des autres par l'érosion). Certains portent même un nom, en raison de leur forme particulière: voici ci-dessous le marteau de Thor et la Reine Victoria (oui oui, la petite silhouette à gauche, c'est son profil dans sa grande robe, j'vous jure!)

DSC04216 ok

DSC04245 ok

Enfin, notre dernière visite, c'était le Grand Canyon. Comme je connaissais déjà, je ne ressentais pas la même excitation de découverte que pour les deux autres parcs. Mais au moins, mon point de vue était différent d'avec mon chéri, car on avait été sur la rive nord, alors que là on était rive sud. Et j'avoue que même si je connaissais déjà, j'ai quand même été sur le cul. Ce qui écrase, là-bas, c'est l'immensité. Tout semble à perte de vue. On se sent minuscule. On aimerait être un oiseau pour tout survoler (d'ailleurs, en parlant d'oiseau, on a eu la chance de voir deux condors!!!). On a traversé tout le parc en voiture, depuis l'entrée est, en s'arrêtant à chaque point de vue, et on a fait la petite promenade à pied le long de bord du canyon. Je suis descendue sur certains rochers pour faire des photos au bord du vide... sensation garantie!!

DSC04344 ok

DSC04332 ok  DSC04393 ok

DSC04347 ok

Durant nos visites des trois parcs, on a eu la chance de voir des animaux de toutes sortes, dont les big horn sheep, le bouquetin du coin. Trop contentes !

  DSC04133 ok 

DSC04147 ok  DSC04277 ok

DSC04401 ok  DSC04078 ok

Bref, on a passé un séjour merveilleux et la beauté brute et sauvage de la nature nous a fait digérer un peu mieux la tristesse du concert annulé. Je ne vous raconterai pas trop la suite, parce que je vous ai déjà fait un article sur Vegas. Et au final, 5 ans plus tard, rien n'a changé!!! Cette ville est toujours aussi dingue! On a visité les plus beaux hôtels, comme des touristes dans un parc d'attraction. On a mangé des trucs dégueulasses, malheureusement, car niveau bouffe, c'est vraiment pas le rêve. Mais au moins, on a eu beau temps: on a profité du soleil, dégusté des petits cocktails au bord de notre piscine, et passé du bon temps mère-fille. C'est bien cela l'essentiel, n'est-ce pas? Je ne résiste cependant pas au plaisr de vous mettre ici quelques photos des trucs les plus beaux ou les plus fous que nous avons vus:

DSC04702 ok  DSC04651 ok

DSC04807 ok  DSC04681 ok

 DSC04783 ok  DSC04658 ok

DSC04791 ok  DSC04722 ok

DSC04787 ok  DSC04720 ok

DSC04606 ok  DSC04602 ok

DSC04714 ok  DSC04503 ok

DSC04558 ok  DSC04534 ok

  Si ça vous intéresse, je partage avec vous mes bons plans hôtel:

  • à Zion, nous étions au La Quinta Inn de La Verkin. Très propre et confortable. Moderne. On a passé un bel apéro à la piscine. Buffet petit dej très correct. Situé à 40 minutes de l'entrée du parc, c'est une bonne étape en arrivant de l'aéroport de Vegas.
  • à Bryce, nous étions dans un motel à 5 minutes de l'entrée du parc... et c'est bien ça son seul attrait. Pour le reste, je ne le recommande pas: un peu sale, aucune insonorisation, piscine fermée. Il est pas cher, mais on sait pourquoi!! Si vous voulez ses coordonnées quand même, contactez-moi en commentaire.
  • à Grand canyon, on était sur els terres Navajo, à Tuba city, au Quality Inn Navajo. Là, c'était bien mieux. Chambre confortable et bien équipée, petit dej classique au restaurant de l'hôtel. Prix raisonnable (car j'avais pris l'option run of the house, qui consiste à avoir la dernière chambre disponible, donc on prend le risque qu'elle soit bof bof). Petit point faible: un peu loin du parc du grand canyon, au moins 1h30 de route. Mais pour avoir un prix raisonnable, je n'avais pas trouvé plus près (laissez tomber Grand Canyon Village, ça coûte une fortune!!!)

Et il faut bien que je râle un peu, non? Sinon je ne serais pas Karen!!! Alors mon coup de gueule, le voici: j'ai été pas mal révoltée de ne voir aucune forme de recyclage, aucune possibilité de tri sélectif, autant dans les hôtels que dans les parcs nationaux ou qu'à Las Vegas. Aucune conscience à ce sujet ne semble être dévelopée là-bas. Les seules poubelles de tri que j'ai vues, elles étaient à l'aéroport. Après, plus une seule! Et quand on voit la quantité de touristes, l'énooorme quantité de bouteilles et gobelets en plastiques ou de canettes de soda utilisées et jetées par jour, pour un pays développé et moderne comme les Etats-Unis, c'est vraiment choquant . Et je ne vous parle pas du gaspillage alimentaire. Avec les buffets à Vegas, c'est hallucinant la quantité de bouffe qui part direct à la poubelle... Bref, encore d'autres raisons de les détester un peu plus...

Comme j'ai encore une fois pris des millions de photos, je vous ai préparé un petit album, que vous pouvez aller découvrir ici. Je vous dis à bientôt les p'tits loups, mes prochaines vacances sont en juin, j'aurai de quoi vous raconter, c'est sûr !!!